Intime

Le récit émotionnel des femmes en tant qu’équilibre social

Madrid Destino, World Pride 2017

Aides à la création, domaine des arts, mairie de Madrid, 2017

À travers différents projets, « Intime » aborde des cas réels de relations entre femmes, leur quotidienneté, leurs conversations et leurs processus personnels. Le projet étudie le rapprochement et la sensibilité dialogique du spectre femme en pénétrant dans ses valeurs symboliques et référentielles. Ce projet a débuté en 2016 avec le court-métrage d’animation « Séance Dita et Patricia », puis a poursuivi en 2017 avec « Intime, la série », série web retransmise en direct sur les relations de couple entre femmes. En 2018, avec « Intime (Cartographies) », il ouvre le spectre à divers liens : voisines, sœurs, amies, mères et filles, depuis un point de vue féministe.

Le récit émotionnel des femmes en tant qu’équilibre social.

 

Aides à la création, domaine des arts, mairie de Madrid, 2017.

Ce projet intègre des cartographies de l’affection, tant depuis la proposition artistique : divers récits et fichiers sonores, que depuis la médiation sociale : initiatives pour le renforcement des réseaux entre femmes de la ville de Madrid. Le travail artistique redimensionne la valeur du tissu entre femmes, habituellement moins considéré que d’autres formes de relation et, néanmoins, depuis le point de vue du genre de ce projet, un des réseaux de maintien de l’équilibre social.

L’œuvre à caractère processuel construit pendant plusieurs mois une œuvre net.art, visuelle et sonore, qui symbolise sur tout le territoire de la ville de Madrid et par la sélection de divers cas, une cartographie de relations entre femmes où l’affection et le soin sont le lien. Couples, voisines, sœurs, amies, mères et filles, différents liens de cohabitation, mais avec le même axe d’union.

Pièce de netart

« Intime (Cartographies) » peut être vu uniquement en ligne, en dépliant la carte municipale de Madrid et ses quartiers et rues. En suivant le dessin de l’œuvre, on discerne sur cette image de multiples points localisant les histoires qui construisent individuellement le symbole de l’œuvre. Ces identifications représentent les lieux de résidence des participantes, répartis sur tout le territoire madrilène. En se déplaçant sur la carte à l’aide du curseur s’ouvre chacun de ces points qui symbolisent les cas choisis, une image, les récits de ces femmes ; un fichier sonore est associé aux photographies. Ces fichiers audios, d’environ une minute, correspondent à des extraits de conversation tenue lors d’entretiens particuliers avec les couples, voisines, amies, familles, femmes qui ont participé, tournant autour de la description du lien qui les unit. La sélection construit de façon symbolique cet univers de relations entre femmes, permettant la perception d’un solide réseau de connexion émotionnelle et de soin, d’attention mutuelle qui passe souvent inaperçu. En écoutant et en regardant chaque histoire, une structure dense crée sur la carte virtuelle, initialement en pointillé, un maillage de connexions entre chaque nœud, grâce à des lignes de lumière bleue, qui se dessinent progressivement sur ce plan de Madrid jusqu’à découvrir la proposition finale : la cartographie d’une trame d’affections.

                                 

Ce projet a été produit avec les Aides à la Création, Mairie de Madrid, Domaine des Arts, 2017, Matadero, Centre d’Art Contemporain.

Intime, la série’ sont trois épisodes que configurent cette web movie autour de couples de femmes et de lesbiennes.

‘Intime, la série’ est un projet Toxic Lesbian pour l’émission de web movies sur le réseau social Periscope (@toxiclesbian). Il est composé de trois épisodes enregistrés en direct et à regarder en direct, de février à avril 2017.

‘Intime’ a débuté en 2016 avec ‘Séance Dita et Patricia’ sur des cas réels de relations de femmes en couple, leur quotidienneté, leurs conversations et leurs processus personnels. Pour le projet « Intime, la série », les épisodes du web movie sont ‘Séance Aurora et Jimena’, qui sera émit le 18 février 2017, de 11h30 à 12h, en direct sur Periscope (@toxiclesbian) et www.toxiclesbian.org; le deuxième, Séance Leticia et Pili’, le 18 mars, à 19h et enfin, ‘Séance Alba et Power’, le 2 avril à 14h.

Chaque épisode de la web série est enregistré en direct, chez les couples qui interviennent et ces 30 minutes d’émission nous rapprochent de leur intimité quotidienne.


Avec le soutien de la Mairie de Madrid, Madrid World Pride 2017.

Aurora et Jimena sont deux femmes qui vivent en couple dans le quartier de Lavapiés, lieu qui concentre une importante communauté de lesbiennes et de féministes. L’émission a lieu de 11h30 à 12h, le 18 février 2017, moment habituel où toutes deux prennent ensemble leur petit-déjeuner.

Le week-end est le moment, pour elles, d’enrichir leur relation, établir des connexions plus profondes grâce au dialogue qui a, pour toutes les deux, une valeur cruciale. Pour toutes les deux, leur maison est un endroit-clé de rencontre et de communication, l’espace privé, au rythme serein, où elles construisent un espace mutuel.

Le quartier de Lavapiés les a accueillies dans le respect de la diversité, mais elles y ont également été l’objet d’agressions homophobes qui se sont limitées à des insultes. Malgré cela, pour Aurora et Jimena, nées à Madrid, il s’agit d’un quartier en constante transformation, plein d’opportunités.

Cliquez sur les photos pour agrandir / Téléchargez 6 images en .pdf

Intime, la série (séance Aurora et Jimena). VERSION COMPLÈTE de la transmission en directe

Leti, d’origine équatorienne et Pili, originaire des Canaries, vivent en couple dans l’enclave populaire de la ville madrilène, le quartier de Vallecas où elles se sont intégrées. Son identité de quartier ouvrier, révolutionnaire et combatif, conjugue une grande diversité de nationalités et d’origines, et s’identifie avec leurs propres activismes. Son caractère authentique et sa vie communautaire sont  très attrayants pour Leti et Pili.

La série est émise de 19h à 19h30, le 18 mars 2017, un samedi quand, comme beaucoup d’autres couples, elles mettent en pratique des quotidiennetés qui aident à construire des moments partagés. Opportunité pour écouter leurs réflexions sur la vie, pour renforcer le couple et produire ce rapprochement nécessaire aux processus de chacune.

Pour toutes deux, la relation s’éloigne de l’idéal romantique, sans besoin d’être d’accord, acceptant la divergence comme faisant partie de leur processus personnel.

Cliquez sur les photos pour agrandir / Téléchargez 6 images en .pdf

Intime, la série (séance Pili et Leti).VERSION COMPLÈTE de la transmission en directe

Alba et Power sont deux femmes qui vivent en couple à Delicias où elles profitent de leur vie de quartier. Cette communauté sans préjugés les intègre naturellement, sans aucun inconvénient. Le côté hétérogène de ce quartier est un  point positif pour elles ; toutes deux trouvent leur place dans la diversité.

Elles partagent leur maison avec leurs chiens, famille et amis ; leur quotidienneté s’identifie avec la socialisation et l’affection. Elles se considèrent comme des personnes très ouvertes, respectueuses des autres et avec une certaine conscience sociale.

La retransmission aura lieu le 2 avril à 14 h depuis leur cuisine. Elles prépareront le repas ensemble pour leurs amis avec qui elles ont l’habitude de partager des moments. Chez elles, la musique est toujours présente, éclectique et émotionnelle.

Cliquez sur les photos pour agrandir / Téléchargez 6 images en .pdf

Intime, la série (sénace Alba et Power).VERSION COMPLÈTE de la transmission en directe